Baisse de l’octroi des crédits immobiliers

26 novembre 2013

Finance

Augmentation des taux

Le mois d’octobre a marqué une hausse des taux d’intérêts, et donc un recul des demandes de crédits. Cette hausse manifeste donc l’inversement de la tendance de cet été où les taux avait atteint leur valeur la plus basse depuis des années en franchissant le seuil des 3%. De plus les critères d’attribution des crédits logement sont devenus à peine plus rigoureux. Cependant les crédits à la consommation ainsi que les crédits aux entreprises ne semblent pas ou trop faiblement atteint par cette tendance.

De manière récurrente, le plus souvent mensuel, la Banque de France sonde différents directeurs d’établissements bancaires afin de juger leur appréciation sur l’évolution des conditions d’accès aux crédits immobiliers ainsi que sur la demande.

Depuis la fin du mois de mars et le début du mois d’avril, les statistiques récoltés mensuellement données lieu à une hausse constante de la demande de crédit dans le seul domaine de l’immobilier. De ce fait, durant ces six derniers mois, les établissements financiers ont pu témoigner de la nette hausse au niveau de la demande de crédits immobilier de la part des particuliers. Suite à cette inversion de tendance durant le mois d’octobre les avis sont très différent puisque plus aucuns banquiers ne parle plus de hausse mais bien au contraire certains d’entre eux évoquent, à l’inverse, une baisse de la demande. Ce revirement de situation est, selon les experts de ce corps de métier, dû à la hausse des taux d’intérêts qui sont reparties à la hausse depuis le début du mois de Juillet.

Augmentation des marges bancaires

Cette baisse de régime au niveau de l’accession au crédit immobilier pour les particuliers, n’a pas pour seul variable la hausse des taux d’intérêts, mais les banques en sont tout autant responsables. En effet, les meilleures banques en ligne ont resserré l’étau, en faisant preuves d’un zèle particulièrement rigoureux dans les conditions d’octroi, autour des emprunteurs (et même ceux soumis à l’ISF comme le confirme le site ISF Calcul : http://www.isf-calcul.fr). Une rigueur qui a été particulièrement rehaussé en octobre alors qu’elle avait été équilibrée durant la période entière de juillet à septembre. Mais en plus le mois d’octobre a aussi été marqué par la hausse des marges, en effet plus de un cinquième des banquiers disent avoir augmenté leur marge sur les dossiers pouvant comporter un risque relativement moyen. Par cette hausse de marge on assiste à une nouvelle tendance qui marque le changement de route opéré par les banques dans le courant du mois d’octobre.

Le crédit à la consommation

Ce dernier n’a pas connu une hausse aussi marqué durant le mois d’octobre. A l’inverse du prêt de l’immobilier, le crédit à la consommation avait connu deux mois de baisse avant de se stabiliser durant le mois d’octobre

, , ,

À propos de lafranchise

Observatoire de la franchise est le site de référence depuis 1997 dans la mise en relation franchiseurs - candidats à la franchise. Véritable annuaire des franchises retrouvez toute l'information pour ouvrir une franchise et devenir franchisé.

Voir tous les articles de lafranchise

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

facebook4shop |
Votre espace de business |
AGIRE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Spyder jackets WITH YOU
| Entreprendre Sans Attendre
| joyalcrusher